LAlerte Enlèvement envoyée pour la première fois sur les smartphones

first_imgL’Alerte Enlèvement envoyée pour la première fois sur les smartphonesLancée en février 2010, l’application Alerte Enlèvement dédiée aux smartphones a pour la première fois été déclenchée hier, suite à la disparition de deux fillettes, Charline et Julie, retrouvées saines et sauves quelques heures plus tôt. Depuis son lancement, 150.000 personnes ont téléchargé cette application.Hier, le dimanche 18 septembre, 150.000 Français, ceux qui avaient téléchargé l’application dédiée, ont reçu pour la première fois un message du dispositif Alerte Enlèvement sur leur smartphone. Alors que quelques heures plus tard, les deux fillettes disparues, deux soeurs âgées de dix et douze ans, ont été retrouvées saines et sauves, Nicole Guedj, ancienne secrétaire d’Etat au Droit des victimes, à l’origine du dispositif Alerte Enlèvement, souligne l’importance d’Internet, des smartphones et des réseaux sociaux.À lire aussiFaceApp : l’application qui vous vieillit garde probablement vos données personnelles”Tout le monde n’est pas devant sa télévision à ce moment. En revanche, presque tous les citoyens ont leur téléphone sur eux. Et par la multiplication des moyens de communication, on peut plus facilement sauver la vie de l’enfant” explique-t-elle. Développée par la Fondation Casques Rouges, dont Nicole Guedj est la créatrice, l’application est accessible aux possesseurs d’iPhone, BlackBerry et smartphones Android.Depuis sa mise en place en 2006, le dispositif Alerte Enlèvement a été déclenché neuf fois. Il a permis de retrouver et sauver dix enfants. Le 19 septembre 2011 à 16:44 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *